Les 4 grands principes de création d’un site internet sont : Les contenus, les fonctionnalités, le design, le référencement

1 – La base : Les contenus

Les contenus de création d’un site internet peuvent être du texte ou bien encore ce que l’on appelle des médias. C’est à dire les images, les photos, les vidéos, les bandes sons.

De manière générale le contenu c’est véritablement la base et le socle de votre projet web. Posez-vous les bonnes questions :

  • A qui s’adresse-t-il ?
  • Quel est la tonalité à employer : Vous, Nous, Tu, Je ?
  • A quel besoin ou problématique cet outil web va-t-il répondre ?
  • Quels sont les objectifs ?
  • Quels sont les enjeux ?

De façon, plus pragmatique, pour solliciter un webmaster freelance ou une agence web vous pouvez les aider en incluant dans votre cahier des charges le nombres de pages ainsi que leurs noms.

Pour ce faire, je vous recommande de travailler sur le menu ou autrement dit l’arborescence de votre site internet.

Mon conseil est le suivant : entre Accueil et Contact limiter le nombre d’entrées à 5.

Par exemple :

  • Accueil | Vos besoins | Nos solutions | Blog | Qui sommes-nous | Contact
  • Accueil | Services | Portfolio | Boutique | Blog | A propos | Contact
  • Accueil | Evénements | Annuaire | Espace membres | Notre association | Contact

Ce menu peut aussi inclure des sous pages appelés aussi pages filles. Il est alors important de le détailler dans votre cahier des charges.

Préciser bien les contenus de chacune des pages et n’oublier d’inclure les mentions légales et la politique de confidentialités. Vous pouvez vous référez aux articles WordPress & RGPD | WordPress & CNIL

A noter que souvent beaucoup de site aujourd’hui utilisent des catégories ou des filtres. C’est ce que l’on retrouve dans les agendas pour structurer le “ou” “quand” quoi” et dans les e-shop : “chaussures” “cuir” “femme” “38”… Même si ces catégories ne sont pas évidentes à anticiper, elles sont pourtant primordiales pour la conception de votre site web.

Enfin, sachez qu’il existe 3 types de personnes naviguant sur un site internet :

  1. Les intuitifs : ils font défiler, naviguent et cliquent sur les boutons en fonction du design
  2. Les structurés : Il se servent de votre menu, autrement dit arborescence
  3. Les chercheurs : Ces derniers se servent de la loupe ou de l’espace recherche que vous pouvez demander dans les fonctionnalités

2 – Les fonctionnalités

C’est véritablement la partie réservée aux développeurs, qu’ils soient en agence ou en freelance. Ici il est question par exemple de :

  • Formulaire de contact
  • Newsletter
  • Carte interactive
  • Annuaire
  • Espace membre
  • Agenda
  • Boutique e-commerce
  • Réservation en ligne
  • Paiement en ligne
  • Moteur de recherche interne et avancé su site web
  • Laisser des avis
  • Ajouter aux favoris

Pensez bien à demander des tests pour modifier ou valider chacune des fonctionnalités. Enfin faites véritablement le parcours utilisateur en entier. par exemple, s’il s’agit d’un e-shop, allez jusqu’à l’achat et compter le nombre de clics, valider les étapes, valider les emails automatisés (prise en compte de la commande, en cours d’acheminement, suivre le colis, laisser un avis, le système de réclamation,…).


3 – Design

Choisissez entre 2 et 3 Typos, autrement dit Polices ou Fonts 

  1. 1 typo pour vos titres
  2. 1 typo pour votre texte, de préférence sans serif
  3. éventuellement 1 typo pour vos boutons

Prenez en compte les tailles de chaque type d’écran : PC Tablettes, Smartphones

Pour les typos, sachez que les “Google fonts” sont très facilement intégrables dans un site web : https://fonts.google.com

Envoyer votre logo et définissez votre palette de couleurs avec des outils comme celui-ci par exemple : https://mycolor.space

Enfin, vous pouvez sélectionner une liste de site que vous aimez bien, ou sinon utiliser des librairies autrement dites templates ou layouts, comme celles que j’utilise pour elementor, un constructeur de page prévu pour WordPress : https://library.elementor.com


4 – Référencement

  • Le SEO c’est du référencement naturel gratuit. Ça prend du temps et ça se pense à long terme. C’est comme être propriétaire.
  • Le SEA c’est du référencement payant. C’est rapide mais c’est comme être locataire, si on ne paye pas…

Répondez essentiellement à cette formidable question : Qu’est ce que l’on tape dans Google pour vous trouver ?

Faites-le et regarder ensuite :

  • le nombre de résultats
  • les concurrents / les partenaires
  • surtout en bas de recherche : les recherches associés !

Essayez de définir une sémantique de mots, d’expressions et de questions, que vous devrez positionner dans les titres de vos Pages, Articles, Produits et autres Champs personnalisés.

Pour en savoir plus le SEO vous pouvez vous référez à cet article sur le SEO WordPress


En résumé : Afin de facilité la lecture par une agence web ou un webmaster en freelance de votre cahier des charges, classifier vos besoins par Contenus, Fonctionnalités, Design et Référencement


Qui fait quoi pour quand ?

Présenter qui seront les interlocuteurs du projet, de combien de temps disposent-t-ils pour répondre aux besoins et aux questions du freelance webmaster ou de l’agence web ?

Quels seront les personnes à former et les contenus de formation ? Pour vous aider beaucoup de modules de formation sont accessibles ici : Formation WordPress


Maintenance et infogérance

Serez-vous formés et autonomes ?

Allez-vous déléguer cette partie ?